L’Ardèche méridionale

L’ardèche

Longtemps considérée comme une destination nature, qu’elle demeure, l’Ardèche livre petit à petit ses trésors historiques et culturels, dans des paysages préservés de l’impact humain.
De la formation des roches, grottes et autres avens, à l’intention d’en extraire les énergies fossiles qu’il recèle, ce territoire a vu passer des hommes à toutes les époques, y laissant leurs empruntes.

Les premières d’entre elles, qui plus est les plus anciennes connues au monde, sont celles de la Grotte Chauvet, datées de 35 000 ans à 32 000 ans. Un patrimoine précieux, proposé pour être inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, et que l’on pourra connaître mieux en visitant son espace de restitution en 2014.

alba la romaineTrès longtemps après ces empreintes des origines, les Helviens et leurs conquérants, les Romains poseront leurs marquent, entre autres, sur  le site historique d’Alba-la-Romaine. Depuis 2010, le site est réhabilité et valoriser : aménagements du site, construction d’un musée, pour le bonheur des petits et des grands.

Encore quelques siècles après, l’Ardèche a vu naître celui qui est considéré comme « le père de l’agriculture », Olivier de Serres a joué un grand rôle dans les avancées agricoles et agronomes, entre autres, il est à l’origine de l’introduction du murier, vous savez, celui dont nait cette étoffe si noble, la soie …

Ses travaux se perpétuent, en son domaine, le Pradel, lieu de documentations, d’études, de recherches, d’échanges

L’Ardèche Méridionale dont nous parlons ici recèle encore bien des trésors ; les Ardéchois l’ont compris. Ils en ont élaboré un inventaire, et mis en place des projets concrets pour leur protection, leur valorisation et leur partage. Le Syndicat Mixte du Vivarais Méridional coordonne le projet du Pays d’Art et d’Histoire, label national, porté par quarte communautés de communes depuis juillet 2011.

 

Posté par

Pas de commentaires pour l'instant.

Laissez une réponse

You must be Enregistrez-vous pour poster un commentaire